31882959_10212957624429334_1761131771853799424_n

Dialogue « inter-religieux » sur la bioéthique à Décines

Jeudi 3 mai 2018 aura lieu à Décines (Rhône) une conférence autour de la bioéthique, rassemblant divers représentants religieux sur le thème « les différentes traditions religieuses peuvent-elles éclairer les questions soulevées par les états généraux de la bioéthique ? ».

Cette conférence est-elle dans l’esprit de ce que souhaite Emmanuel Macron lorsqu’il appelle les religions à s' »engager dans le débat public », ici à propos de la PMA, de l’IVG (« début de vie ») et de la « fin de vie » ?

Parmi les intervenants annoncés, on retrouve :

– le cardinal Philippe Barbarin, farouche opposant à l’avortement et au mariage pour tous. Accusé de non-dénonciation d’agression sexuelle sur mineurs dans l’affaire Preynat, son procès se tiendra du 7 au 9 janvier 2019.

– Mohamed Minta, imam de la mosquée de Décines et professeur au lycée musulman al-Kindi de Décines, lycée mis en place et chapeauté par Nazir Hakim, vice-président de l’UOIF, en 2006. Mohamed Minta participe régulièrement à des conférences organisées par des organisations issues des Frères musulmans, comme la Rencontre Annuelle des Musulmans de France (RAMF) de l’UOIF ou la Rencontre Annuelle des Musulmans du Havre (RAMH),  organisée par Havre de Savoir. Ses ouvrages sont édités aux éditions Tawhid, dirigées par Yamin Makri, qui mène actuellement la fronde pour la libération de Tariq Ramadan.

– Azzedine Gaci, membre du bureau de l’UOIF chargé du dialogue inter-religieux. A cet égard, il organise le « forum islamo-chrétien » avec le Cardinal Barbarin. En 2013, il appelle à manifester contre le mariage pour tous avec La Manif Pour Tous.

– Daniel Bornstein, pédiatre à Villeurbanne.

– Nissim Sultan, rabbin à Grenoble et membre de la commission bioéthique du Consistoire de Paris.

– Isabelle Cathignol, médecin gériatre.

Parmi les partenaires de l’évènement, on retrouve Alliance Vita, association fondée en 1993 par Christine Boutin.

Le 26 janvier 2018, David Kimelfeld, président LREM de la métropole de Lyon, déclare lors d’une visite au centre interculturel de Décines  qu’il « se dégage quelque chose d’indéfinissable » chez Mohamed Minta. Il affirme que son prédécesseur, Gérard Collomb, « aurait aimé être ici ». Ce dernier, avait apporté son soutien en 2016 au Cardinal Barbarin, accusé de non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs, en estimant qu’il était victime d’un « faux procès ». Alors ministre de l’intérieur, il s’est également rendu à la messe des Echevins du Cardinal Barbarin en 2017, ce qui lui avait valu nombre critiques.

Se pose alors une question légitime : sachant que les représentants religieux les plus intégristes sont malheureusement les mieux organisés politiquement, cette conférence est-elle dans l’esprit de ce que souhaite Emmanuel Macron lorsqu’il appelle les religions à s' »engager dans le débat public » ?

31882959_10212957624429334_1761131771853799424_n

31631960_10212957624829344_2481344199086047232_n