Archives pour la catégorie Evènements

Lettre ouverte aux néo-communautaristes

Marre de votre indifférence, de votre connivence, de votre condescendance !!!

Nous, Françaises de culture musulmane, féministes, sommes contre tous les fanatismes religieux, contre toute forme de discriminations racistes et sexistes. Nous refusons de disparaître sous le voile, ce symbole patriarcal de siècles révolus, devenu le porte-drapeau de l’islamisme radical. Pour toutes les femmes, nous revendiquons les mêmes droits à l’égalité qui nous libèrent de l’archaïsme religieux et des coutumes contraignantes.
Nous sommes solidaires de nos sœurs en Terres d’Islam qui, elles, n’ont d’autre choix que de s’affubler de burqa ou de niqab… et nous gardons douloureusement en mémoire les jeunes filles, qui par leur refus de se voiler, l’ont parfois payé de leur vie.

Marre de votre indifférence !
Au nom de la liberté, vous nous livrez au patriarcat le plus implacable de notre temps. Vous faites abstraction de la dangerosité de l’islam radical et refusez de voir la réalité économique et sociale de leur propagande. Vous refusez d’entendre leurs objectifs proclamés pourtant haut et fort.
Votre vision complice favorise le prosélytisme de l’idéologie des extrémistes religieux que nous et nos enfants endurons quotidiennement dans nos quartiers.
Au nom de la tolérance, vous nous condamnez à être des citoyennes de seconde zone, alors que nous sommes en droit d’être égales dans une France dont les valeurs universelles -faut-il le rappeler ?- sont combattues par les islamistes.
Vous nous confinez dans un communautarisme réducteur qui a été importé et dans lequel nous ne nous reconnaissons pas. Nous le vivons comme une forme de racisme.

Marre de votre connivence !
Vous définissez notre identité dans son aspect le plus rétrograde et niez sciemment les acquis de nos luttes qui font partie de notre Histoire.
Vous assimilez à une minorité islamiste l’ensemble des musulmans qui pratiquent paisiblement leur religion. Par cet amalgame, vous instrumentalisez cette majorité pour accréditer le fanatisme.
Vous offrez complaisamment vos médias aux femmes voilées qui proclament leur « choix ». Vous négligez l’embrigadement dont une majorité est victime, comme vous refusez de voir la complicité active d’une minorité d’entre elles. Pourtant, vous n’ignorez pas que la première action des « djihadistes » qui s’emparent d’un village de par le monde est de voiler les femmes, quelles que soient leurs croyances.

Marre de votre condescendance !
Vous méprisez le combat des femmes de culture musulmane de nombreux pays qui se sont affranchies du voile au nom de la liberté, de l’égalité et de la dignité et par la même celui des Françaises d’origine maghrébine qui, pour vous, ne peuvent accéder aux mêmes droits que les autres citoyennes. D’ailleurs vous les appelez les « occidentalisées » pour mieux les marginaliser et disqualifier leur combat.
Vous détournez l’Histoire pour cautionner le voile qui n’est réapparu en nombre croissant qu’avec l’islamisme politique.
Vous négligez les analyses des intellectuels de culture arabo-musulmane qui condamnent la vision dévoyée de l’Islam et « agissent pour créer un esprit incitant à la défense élémentaire des droits humains » (Abdelwahab Meddeb).

Qui tire profit du retour en force du voile ?

femmesansvoile@gmail.com 

Ce collectif appelle à un rassemblement le 10 juillet 2015, place de la République à Paris, à partir de18h, à l’occasion de « La Journée mondiale des femmes sans voiles »

http://www.gaucherepublicaine.org/combat-feministe/lettre-ouverte-aux-neo-communautaristes/7396405

Prix 2014 du Comité laïcité république

La cérémonie de remise des prix a eu lieu devant une nombreuse assistance de près de 600 personnes, accueillie par Mme Anne Hidalgo, maire de Paris, dans les salons de l’Hôtel de Ville.

Voici le palmarès : Le « Grand Prix international » a été attribué à Mme Shoukria Haïdar, présidente de l’association NEGAR de soutien aux femmes afghanes pour sa très courageuse action en faveur de l’égalité entre hommes et femmes et de l’éducation pour tous. Le « Grand Prix national » a été décerné à M. Jean-Luc Petithuguenin, président de Paprec Group, entreprise de 4500 personnes qui a mis en place une charte de la laïcité dans l’entreprise adoptée à l’unanimité des salariés.

Le jury a par ailleurs attribué deux prix spéciaux à deux philosophes « pour la force de leur œuvre en faveur de la laïcité ». – Catherine Kintzler, professeur honoraire à l’université Charles de Gaulle Lille III, vice-présidente de la Société française de philosophie (dernier ouvrage paru : Penser la laïcité, Ed. Minerve 2014) – Henri Pena-Ruiz, philosophe, écrivain, maître de conférences à Sciences-Po Paris (dernier ouvrage paru : Dictionnaire amoureux de la Laïcité, ed Plon 2014)

On peut voir photos et vidéos sur le site du Comité laïcité république, qui publiera également les diverses allocutions.

Une victoire : la condamnation de Pinar Selek est annulée !

Le 11 juin 2014, la 9ème cour de cassation d’Ankara a annulé le jugement de condamnation à la prison à perpétuité de Pinar Selek ! Elle a considéré qu’il y avait trop d’illégalités au cour du procès. C’est une victoire pour les avocats, pour Pinar Selek, pour la coordination « Nous sommes tous témoins », pour la solidarité internationale, mais surtout pour tous ceux et toutes celles qui luttent pour la justice et la liberté en Turquie. Le dossier sera renvoyé auprès d’une nouvelle Cour d’assise car le système judiciaire a été remanié en Turquie.

Après 16 ans de luttes, le procès n’est pas terminé. Tout le monde est fatigué de cet acharnement judiciaire, et rien n’est gagné. Pourtant, aujourd’hui, nous sourions et reprenons de la force. Nous admirons les liens que nous avons tissés pendant toutes ces années et notre capacité à créer une multiplicité de résistances.

http://www.pinarselek.fr

Voir aussi : l’Hiver turc

30e anniversaire de la ratification du Cedaw

A l’initiative du ministère des Droits des femmes et de la délégation aux Droits des femmes de l’Assemblée nationale, une commémoration sera organisée

mardi 17 décembre 2013 à 16h30 à l’Assemblée nationale (salle Colbert),


en présence de Nicole AMELINE, présidente du Comité pour l’élimination des discriminations contre les femmes.


Programme du 30e anniversaire de la ratification par la France de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination contre les femmes Mardi 17 décembre 2013 – 16h30

16h15 Accueil des participant-e-s
16h30 Ouverture
· Catherine COUTELLE, présidente de la délégation des Droits des femmes de l’Assemblée nationale
· Nicole AMELINE, présidente du Comité pour l’élimination de la discrimination contre les femmes
16h45 Témoignage de Françoise GASPARD, historienne, sociologue, experte internationale sur les droits des femmes
16h50 Les coulisses de la CEDEF
· Nicole AMELINE, présidente du Comité pour l’élimination de la discrimination contre les femmes
· Christine LAZERGES, présidente de la Commission nationale consultative pour les droits de l’Homme
· Annie SUGIER, présidente de la Ligue du droit international des femmes, membre de la Clef
· Naela GABR, experte égyptienne du Comité pour l’élimination de la discrimination contre les femmes
· Patrizianna SPARACINO-THIELLAY, ambassadrice pour les Droits de l’Homme
17h25 Intervention de Souhayr BELHASSEN, présidente d’honneur de la FIDH, membre fondatrice de la campagne « égalité sans réserve »
17h30 Les défis de la CEDEF
· Catherine COUTELLE, présidente de la délégation des Droits des femmes, Assemblée nationale
· Kareen JABRE, cheffe du programme Femmes en politique, Union interparlementaire
· Reine ALAPINI-GANSOU, rapporteuse spéciale, Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples
· Diane ROMAN, enseignante-chercheuse, co-directrice de REGINE
· Shoukria HAIDAR, présidente de Negar — Soutien aux femmes d’Afghanistan
18h00 Conclusion
· Christiane FERAL-SCHUHL, bâtonnier du Barreau de Paris, membre du HCE-fh
· Najat VALLAUD-BELKACEM, ministre des Droits des femmes, porte-parole du Gouvernement

vendredi 13 décembre 2013