MENU

Retour au sommaire courrier
• Retour au sommaire du dossier

Le tractage de lettres informant les administrés des positions homophobes de leur maires, dans le cadre de la campagne contre les maires anti-PaCS, a donné lieu à quelques courriers homophobes (et quelques mail depuis l'article paru dans Le Monde sur la campagne). Très rares, ils valent néanmoins le coup d'oeil...

Lettre anonyme postée à Angers le 14/09/00

"Vous n'avez pas honte, où est la vraie morale (...) Espérons que l'Esprit Saint vous éclairera afin de vivre normalement : couple femme et homme et ainsi les jeunes seront bien éduqués."
Lettre anonyme postée à Guerande le 17/07/00

"Bravo monsieur le maire et vous, allez vous faire foutre !"

Mail envoyé par Eric Nordier le 6/02/01


"Félicitations à tous les Maires, soucieux de préserver la famille comme élément central de la vie en société, pour leur signature de la pétition contre le PACS. Qu'ils sachent que ma voix leur sera acquise aux prochaines élections à moins, qu'intimidés par le terrorisme intellectuel des homosexuels, dont l'article du "Monde" est un bon exemple, ils ne reviennent sur leur position. Qu'ils s'élèvent aussi contre l'apologie de l'homosexualité faite à tous les échelons des médias, en particulier à la télévision! A l'heure du débat sur les retraites, on pourrait s'interroger sur ce qu'apportent à la société ces couples stériles par nature!"


Mail envoyé par Byrautor le 8/02/01


"Digne de Vichy ; on marque n'est ce pas !
A quand l'étoile ou le ruban pour les anti-pacs ; avec port obligatoire. J'attends la prochaine loi qui m'obligera à "partager" ma femme avec les autres "citoyens"" .


Mail envoyé par Eric de Portzamparc (employé communal) le 7/02/01


"Votre opération sur les maires anti-pacs est exemplaire. Un cas d'école. Rien ne manque : refus du débat, diabolisation, (anti-pacs = FN = France moisie), dénonciation, délation. Vous maîtrisez parfaitement les techniques totalitaires. Bravo messieurs les censeurs, vos ancêtres les nazis n'auraient pas fait mieux ! A vomir !

nb : finalement, on plaint votre attitude haineuse. On ne vous sent pas très heureux dans l'existence. Chercher à s'aimer les uns les autres. Suivre la quête du bien commun. Essayez, vous verrez comme on se sent plus épanoui".


Une campagne de