C'est un livre rare sur les islamistes et la Tunisie que propose ici Séverine Labat. Rare parceque les chercheurs sur ce domaine sont souvent soit de petits télégraphistes du mouvement Ennahda, soit directement salariés par l'émirat du Qatar. Et bénéficient de réseaux politiques, médiatiques et universitaires bien fournis. Séverine Labat est elle, chercheuse au Cnrs et réalisatrice. Son dernier film sur Tibhirine, a notamment essayé de remettre de la raison dans une affaire qui déclenche encore aujourd'hui des imaginaires sélectifs. Séverine Labat revient dans son livre sur les discours d'Ennahda. Un décryptage qui met à mal la notion d'islamisme éclairé. Rappelons que Rached Ghannouchi a été le patron du Conseil européen de la Fatwa, l'organisation des Frères musulmans qui dit le bon et le mauvais. L'ouvrage montre plusieurs exemple de collaboration entre frères et salafistes et explique comment le mouvement Ennahda a rendu légitime ce mouvement, malgré quelques confrontations de facade.

Séverine Labat Les islamistes tunisiens. Entre l'Etat et la mosquée (Démopolis)