La réalisatrice franco-tunisienne, Nadia El Fani, vient de recevoir la prestigieuse récompense, le 1er prix du meilleur documentaire au Festival Fespaco à Ougadougou. Ce prix lui a été remis pour son film, "Même pas mal", corréalisé avec Alina Isabel Pérez. Devant un stade ultra-rempli, elle a déclaré "Je remercie le FESPACO qui a sélectionné le film alors que dans mon propre pays, les JCC ne m'ont pas fait cet honneur. Alors, ce prix est un cadeau à la Tunisie des Lumières et à sa jeunesse qui continue de résister en dansant dans les rues malgré la répression des islamistes!…" Le film de Nadia El Fani et d'Alina Isabel Pérez n'a toujours pas pu être diffusé devant un public tunisien. Et la réalisatrice ne peut toujours pas rentrer chez elle.

La veille, Nadia El Fani avait été récompensée du prix de la Fondation Femmes pour l’Afrique. Elle a incité un jeune public conquis par le film "Même pas mal" à agir : "Le cinéma est une arme! N'hésitez pas à vous en emparer pour lutter contre les obscurantistes qui tentent de faire reculer l'Afrique!" Il faut dire que la cinéaste, une habituée du festival de Ouagadougou, n'a pu que constater avec tristesse, l'installation des groupes tablighis et salafistes dans la capitale.

Pour plus d'infos https://www.facebook.com/pages/Page-de-soutien-%C3%A0-Nadia-El-Fani/217649691580362?ref=hl

Pour suivre l'actualité de Nadia El Fani http://nadiaelfani.wordpress.com/2012/07/10/teaser-de-meme-pas-mal-un-film-de-nadia-el-fani-et-alina-isabel-perez/