Le 22 octobre 2011 plusieurs militants de Civitas avient interrompu la pièce de Romeo Castellucci Sur le concept du visage du fils de Dieu, au théâtre du Rond-Point. Jets d'oeufs et huile de vidange avaient été jetés sur les spectateurs au son de «merde à la République, non à la christianophobie» ou encore «La cathophobie, ça suffit. Sales gauchos, bobos. A bas la République.» 34 personnes étaient renvoyées devant le tribunal correctionnel pour entrave de manière concertée à la liberté d’expression, par voies de fait, destruction ou dégradation et violences.Ils encourent trois ans de prison et 45 000 euros d’amende.

Lire aussi : http://www.liberation.fr/societe/2013/02/01/au-tribunal-correctionnel-les-integristes-cathos-recitent-leur-breviaire_878729

http://www.lesoir.be/176610/article/actualite/fil-info/2013-02-01/des-catholiques-intégristes-jugés-pour-avoir-perturbé-une-pièce