C’est une chose que d’être le pays le plus laïque du continent le plus séculier du monde, c’est une autre de le rester. Doit-on se poser la question s’il est vraiment nécessaire de retransmettre des manifestations religieuses sur le service public? Surtout si, durant la Messe de Noel célébrée dans la Basilique St Etienne de Jérusalem et retransmise en direct sur France2, on a pu entendre un évêque dénoncer l’avortement, et définir une société idéale autour de sa religion structurant la société toute entière.

Lire la suite sur le Blog de M. Jo