La diffusion du conspirationnisme dans la littérature ufologique permet à certains auteurs de recycler, en les réactualisant, tout un corpus de textes antisémites et antimaçonniques de la fin du XIXe siècle et de la première moitié du XXe siècle. C’est le cas par exemple des livres de Jan van Helsing (pseudonyme de Jan Udo Holey).

Pour lire la suite de l'article d'Emmanuel Kreis : http://www.conspiracywatch.info/Qu-est-ce-que-le-Livre-jaune-n-5_a528.html