Propos de Gérard Longuet ou comment promouvoir la discrimination Jeudi, 11 Mars 2010 La LICRA a découvert avec consternation les propos racistes et discriminatoires qu’a tenus hier Gérard Longuet à l’encontre de Malek Boutih concernant sa possible nomination à la présidence de la HALDE.

Pour la LICRA, les propos M. Longuet témoignent d’une vision essentialiste et racialiste de notre société, honteuse et dangereuse pour un élu de la République. Son discours assigne de fait une partie de la population à être prisonnière de son origine, qu’elle soit réelle ou supposée.

Le sénateur M. Longuet ne fait rien de plus que de réhabiliter en 2010, par ses déclarations, le statut révolu d’indigène au cœur de notre République, état conféré à tous ceux qui n’appartiendraient pas « au corps français traditionnel Â», ceux « extérieurs Â» à la communauté française.

Malgré les explications et les excuses de M. Longuet hier soir, cette récidive pour la LICRA ne doit pas rester sans suite au sein de l’UMP.