Le cheikh Mohammed Sayed Tantaoui, recteur de l'Université cairote Al-Azhar et plus haute autorité morale de l'islam sunnite, est mort brutalement mercredi d'une crise cardiaque au cours d'un voyage en Arabie saoudite, à l'âge de 81 ans. Il avait dénoncé l'excision, les mariages forcés, le niqab, soutenu l'égalité des hommes et des femmes lors du divorce et la normalisation avec Israël.

Des négociations dures vont commencer sous la pression des Frères "musulmans". Deux personnalités libérales sont à suivre dans les jours qui viennent : Ali Gomaa et Soad Saleh.