Le 28 septembre 2009, Shadi Sadr et deux autres activistes iraniennes des droits humains ont reçu le prix Lech Walesa, qui honore les personnes « œuvrant à la compréhension et la coopération entre les nations au nom de la liberté et des valeurs de la solidarité. Â» Shadi est experte en droit et activiste des droits des femmes, et tient un rôle d’importance dans la campagne « Stop Stoning Forever Â».

Ladan Boroumand et Roya Boroumand ont également reçu le prix en reconnaissance de leur travail de direction au sein de la Fondation Abdorrahman Boroumand, dont l’objectif est de sensibiliser le grand public aux questions de droits humains et de démocratie en Iran.