La mairie de Rotterdam ne croyait pas au "double discours" de Tariq Ramadan il y a quelques mois, malgré les enquêtes démontrant des propos intégristes peu compatibles avec le fait d'être engagé comme conseiller à l'intégration. Elle vient de réaliser qu'en plus de son salaire pour ce poste (55 000 euros), le prédicateur anime une émission sur la chaîne intégriste iranienne Press TV, révisionniste et financée par le régime des Mollahs. Une fonction qu'il occupe depuis des mois, qu'il a occupé pendant la terrible répression, et qu'il occupe toujours. Il vient donc d'être limogé. Il ne manquera pas d'y voir un complot "islamophobe". Comme chaque fois que la réalité de son double discours finit par se voir. Et cela fait vingt ans que ça dure...

Caroline Fourest

Pour en savoir plus sur la polémique concernant ses propos sur l'homosexualité : http://www.prochoix.org/cgi/blog/index.php/2009/04/27/2174