D'après le bureau de l'A.F.P. à Dubai, le numéro 2 d'Al-Qaida, Ayman Zawahiri, vient de traiter le président élu des Etats-Unis, Barack Obama, d'"esclave noir" au service des Blancs, dans un message audio.