La marque de boisson énergétique Red Bull a lancé récemment une nouvelle campagne publicitaire : « Red Bull, la boisson qui donne des ailes ». Ses spots sont diffusés sur l’ensemble des chaînes de télévision. Dans l’un d’eux, on voit une navette spatiale atterrir sur la Lune et deux astronautes en sortir. Ne parvenant ni à toucher le sol lunaire ni à y planter le drapeau américain à cause de « l'effet Red Bull » – qui « donne des ailles », vous l’aurez compris –, ils reçoivent de leur base au sol un message surprenant : « Vous revenez sur Terre et on reprendra toute la séquence au studio ».



La réplique est moins anodine qu’il n’y paraît. Elle entre en échos avec la fameuse théorie du complot selon laquelle les images des premiers pas de l'homme sur la Lune auraient été tournées sur Terre, en studio ! Ce mythe – qu’en anglais on appelle le Moonhoax – a donné lieu en 2002 à un troublant « documenteur » de William Carrel, « Opération Lune ». Il compte de très nombreux adeptes, dont les plus célèbres sont sans doute le cinéaste Jean-Luc Godard ou l’actrice Marion Cotillard qui confiait, l’année dernière, dans une interview à Paris Première : « Est-ce que l'homme a vraiment marché sur la Lune ? Moi, j'ai vu pas mal de documentaires là-dessus. Ça, vraiment, je m'interroge, en tout cas je ne crois pas tout ce qu'on me dit, ça c'est sûr ».



Ce qui est sûr également, c’est que la théorie du complot fait vendre. Elle a fait de Thierry Meyssan et de Dan Brown des hommes riches. Pourquoi les publicitaires de Red Bull auraient-ils eu plus de scrupules ?



Rudy REICHSTADT