Utilisant le pseudonyme de Georg Aschner, l’ancien chef de la police oustachie a été identifié à l’occasion de l’Euro 2008 le jeudi 12 juin. Ce résident de la province autrichienne de Carinthie depuis 2006, avec l’accord du gouverneur Jörg Haider, était venu assisté au match Allemagne-Croatie à Klagenfurt en tout anonymat. Mais il a été repéré sur un cliché au milieu de badauds photographiés par un reporter du quotidien britannique The Sun.

Un responsable nazi de déportations en Croatie

Membre actif du régime croate dirigé par le fasciste Ante Pavelic pendant la 2ème guerre mondiale, responsable de la déportation de centaines de juifs, Serbes, Tziganes et communistes croates en tant que chef de la milice nazie dans la ville de Požega entre 1941 et 1942, Milivoj Asner n’affiche aucun état d’âme quant à son passé. "Je ne connais personne qui ait été déporté à partir de Požega. Personne n'a été assassiné. Je n'ai jamais entendu parlé d'une seule famille qui ait été assassinée à Požega"  déclare-t-il tout en affirmant aussi : "Je n'ai rien à voir avec ces déportations. Je ne disposais pas de suffisamment de responsabilités pour en ordonner". (1). Et lorsqu’il en admet l’existence, c’est pour prétendre que les populations concernées étaient conduites "seulement vers leur pays d'origine et non pas vers des camps d'extermination". (2) "Il n'arrivait jamais rien à quelqu'un qui était un citoyen loyal de l'Etat croate. Pour les autres, ma théorie était la suivante : vous n'êtes pas croate, vous détestez la Croatie, d'accord, mais s'il vous plaît retournez dans votre pays". (3)
Alors qu'un mandat d'arrêt international a été émis à son encontre par Interpol (4), le croate Milivoj Asner a été inculpé pour crimes de guerre, génocide et crime contre l’humanité en 2005 par la justice de son pays et figure sur la liste des quatre criminels nazis les plus recherchés. Mais l’Autriche conteste son extradition en arguant l’état de santé défaillant de l’assassin. Le jugement est attendu par les victimes croates et leurs familles pendant que le gestapiste coule des jours heureux avec sa seconde épouse, sous l’identité d’un vieux monsieur tranquille que protège le gouvernement autrichien du chancelier Alfred Gusenbauer.

Abrité sous le parapluie autrichien

Aux dires de l’ex-président du Parti de la liberté (FPÖ)-une formation d’extrême droite aux relents antisémite et xénophobe, Asner serait dans l’incapacité mentale d’affronter un interrogatoire, une extradition ou un procès. "Il vit tranquillement parmi nous depuis des années et il devrait pouvoir vivre le crépuscule de sa vie avec nous" déclare Jörg Haider au journal "Der Standard" (5). La ministre de la Justice Maria Berger a, elle, tenté d’arguer au sujet de la nationalité autrichienne du fantôme Georg Aschner pour empêcher son extradition vers la Croatie, avant d’admettre qu’il est citoyen croate. Le tribunal de Klagenfurt en 2007 statue enfin sur la fragilité psychique du vieux nazi ne permettant ni interrogatoire, ni procès. Serge Klarsfeld désigne l’Autriche comme un "refuge pour les criminels de guerre présumés" qui "a l'habitude de fermer les yeux", tandis que l’examen médical est contesté par Efraim Zuroff du Centre Simon Wiesenthal ainsi que par Gerhard Tuschla, un journaliste de la chaîne publique autrichienne ÖRF s’étant entretenu avec Asner.

Venu soutenir son équipe fétiche au Wörthersee Stadion de Klagenfurt et trinquant avec des supporters croates à l’occasion de l’Euro 2008, le "sénile" Milivoj Asner aura donc fait une apparition publique en pleine possession de ses moyens aussi bien mentaux que physiques.

Nathalie Szuchendler

(1) http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1212659753870&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull

(2) http://fr.news.yahoo.com/euronews/20080620/twl-le-criminel-de-guerre-nazi-milivoj-a-115566a.html

(3) http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3214,50-1061232,0.html

(4) http://www.interpol.int/public/Data/Wanted/Notices/Data/2005/23/2005_29623.asp

(5) http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/europe/20080621.FAP0924/af...