Nous apprenons avec retard le décès d'un grand homme et d'un grand penseur : Mohamed Charfi, intellectuel libéral tunisien et président d'honneur de la Ligue de défense des droits de l'homme (LTDH) est décédé vendredi à Tunis à l'âge de 72 ans des suites d'un cancer.

Spécialiste de droit international, auteurs de nombreux livres servant de références aux Arabes laïques et leurs amis (dont "Islam et liberté"), Mohamed Charfi, né à Sfax en 1936, est connu pour avoir lancé en sa qualité de ministre de l'Education (1989-1994) la modernisation du système éducatif en Tunisie.

Partisan d'un islam libéral, il s'était attiré l'inimitié des islamistes, avant de démissionner du gouvernement et se consacrer à la défense des libertés publiques.

Il manquera cruellement à cette époque.