"Celui qui se risquera à attribuer l'ordre sacré à une femme, comme la femme qui aura osé recevoir l'ordre sacré, risque l'excommunication 'latae sentantiae'". C'est extrait d'un décret de la Congrégation pour la doctrine de la foi, publié par le journal du Vatican jeudi 29 mai.

En 2002, sept femmes catholiques - allemandes, autrichiennes, américaines - avaient été ordonnées prêtres, au sein d'une communauté fondée en 1975 à Buenos Aires par un ancien prêtre catholique, Romulo Antonio Braschi. Elles avaient été excommuniées par le Saint-Siège quelques semaines plus tard, ce dernier estimant qu'elles avaient commis "un délit grave contre la constitution divine de l'Eglise".

Source : Reuters et Le NOUVELOBS.COM | 29.05.2008 | 18:57