Paroles de femmes adresse un communiqué au Consistoire de France et aux Institutions juives, concernant les nouvelles Elections rabbiniques du 22 juin 2008.

Olivia Cattan, Présidente de l’association Paroles de femmes, demande aux Rabbins Joseph Sitruk et Gilles Bernheim de définir plus clairement leur position sur le problème du divorce unilatéral encore en vigueur en France aujourd’hui et sur le traitement en profondeur de l’ amélioration du statut de la femme dans le Judaïsme. Ont-ils prévu une nouvelle législation permettant aux hommes et aux femmes de divorcer en toute égalité ? Ont-ils prévu, comme le proposait l’association Paroles de femmes, un cours sur l’égalité des sexes obligatoire lors de la formation des Rabbins et une campagne de prévention plus active concernant les violences au sein de toutes les communautés ?

Paroles de femmes espère que les nouvelles Elections rabbiniques marqueront un profond changement en matière de droit des femmes en France et que l’inégalité dont elles sont encore victimes, notamment en matière de divorce et de non mixité, sera l’un des principaux objectifs du nouveau Grand Rabbin de France. Il est temps que le statut égalitaire des femmes fixé par la loi républicaine soit appliqué dans le Judaïsme.

Olivia CATTAN Présidente de Paroles de Femmes www.parolesdefemmes.org