La Cour européenne des droits de l'homme vient de condamner la France pour avoir refusé une adoption à une enseignante homosexuelle à 10 voix contre 7. La Cour considère qu'elle a été victime de discrimination, "que la requérante a fait l'objet d'une différence de traitement" ce qui "constitue une discrimination au regard de la Convention".
Avec cette condamnation, la France sera contrainte d'accepter l'adoption sans discrimination