Les dernières nouvelles en provenance d'Iran confirment la répression continue des militantes féministes et des femmes qui ne respectent pas les normes misogynes de la République islamique d'Iran (voir ci-dessous). L'appel à protestation lancé en mai reste d'actualité. Nous vous remercions de bien vouloir continuer à le diffuser dans vos réseaux.

Chahla Chafiq

http://iranfeministe.online.fr

Novembre 2007

Delaram Ali, étudiante active au sein des mouvements estudiantins et militante de la campagne « Un million de signatures pour l'abrogation des lois discriminatoires envers les femmes », a été condamnée en appel par le tribunal islamique à deux ans et six mois de prison ferme pour avoir participé en 2005 à une manifestation de protestation contre les discriminations vécues par les femmes en Iran.

Octobre 2007

Ronak Safar Zadeh, graphiste et militante kurde de la campagne « Un million de signatures pour l'abrogation des lois discriminatoires envers les femmes » a été arrêtée les agents des renseignements qui ont procédé à la fouille du domicile familial. Ses parents avec qui elle vivait, n'ont aujourd'hui aucune information quant au sort réservé à leur fille.

Zahra Bani Yaghoub, médecin de 27 ans, a été arrêtée dans un parc de la ville de Hamedan par des agents de contrôle des moeurs parce qu'elle s'y promenait avec son fiancé et est donc soupçonnée d'avoir avec lui des rapports sexuels hors mariage. Elle a été déclarée morte après 48 heures de détention. Selon la police, elle se serait suicidée, fait que sa famille refuse et dénonce.