Les syndicats de journalistes SNJ, SNJ-CGT, USJ-CFDT, SJ-CFTC, SPC-CFE-CGC et SJ-FO appellent mercredi dans un communiqué les journalistes à un rassemblement le 4 octobre à Paris pour défendre l’indépendance de la presse en France, jugeant que les “coups de boutoir” portés à la liberté de la presse se font “de plus en plus violents”. “Rarement l’indépendance des journalistes avait été autant bafouée. Rarement l’un des droits fondamentaux du citoyen, à savoir l’accès à une information honnête, complète, pluraliste et indépendante des pressions politiques, financières et commerciales, avait été autant menacé”, s’indignent-ils. Les syndicats dénoncent la “mainmise” sur le secteur de “quelques grands industriels dont les liens avec le pouvoir en place ne sont plus à démontrer” et la disparition de “journaux, d’émissions, de postes de journalistes”.

“Restructurations et plans sociaux se succèdent à un rythme effréné. Les pressions exercées sur les journalistes atteignent des sommets dignes d’une république bananière. Les cas de censure deviennent monnaie courante. Les rédactions sont perquisitionnées au mépris même de la loi”, ajoute l’intersyndicale. Face à cette situation d’une “extrême gravité”, les syndicats de journalistes ont décidé “pour la première fois depuis quinze ans de se rassembler pour passer à l’action” et appellent les journalistes et les citoyens à “s’engager avec eux pour gagner la bataille de l’indépendance”.

Ils appellent les journalistes à se rassembler le 4 octobre à 18H00 au musée social à Paris (7e arrondissement).

ProChoix soutient cet appel.