Frais d'inscriptions illégaux : coup de pression des organisations étudiantes

Communiqué de presse du 17 septembre 2007

Plus de la moitié des universités françaises pratiquent des frais d'inscriptions illégaux qui représentent un véritable moyen de contournement de la loi. En juin, la Cé avait défendu et obtenu un amendement pour mettre fin à cette pratique lors du débat sur la loi relative aux libertés des universités.

La Ministre s'était alors engagée à examiner et à faire disparaitre ces pratiques. Plus que des discours, les étudiants veulent des actes !

Aujourd'hui, la Cé a obtenu de la Ministre qu'elle rencontre les organisations étudiantes rapidement sur ce dossier afin de présenter des réponses lors du cneser du 16 octobre mettant fin à ces pratiques illégales.

C'est une victoire des étudiants pour qui les frais d'inscriptions illégaux représentent un frein à la poursuite d'études. La Cé veillera à ce que les propositions du Ministère fassent véritablement disparaitre ces frais illégaux comme la Ministre vient de s'y engager.

Contact : Julie COUDRY - Présidente