La police israélienne a démantelé un groupe néo-nazi constitué de jeunes israéliens d'origine russe de 16 à 21 ans.

A leur domicile, se trouvaient des uniformes nazis et leur slogan : "Mort à la race maudite".

Ils sont soupçonnés de vandalisme dans des synagogues et d'agressions contre des immigrés, des drogués, des homosexuels et religieux.

Ils diffusaient sur internet des videos ou ils battaient leurs victimes à coup de pieds ou de bouteilles de bière vides et proclament leur admiration pour Adolf Hitler avec un salut nazi.

En mai 2005, ils avaient essayé de brûler la synagogue de Petah-Tikva. Un attentat était prévu contre Yad Vashem.

La présence de nazis en Israël n'est sans doute pas si anecdotique. En 2003, la police avait fermé le site internet « Union aryenne d'Israël ».

Depuis 2002, près de 500 incidents à caractère antisémite ont eu lieu selon Zalman Glichevsky, le président de l'organisation « Dmir » proposant une aide morale et matérielle aux émigrants russes*.

Incidemment aucun des membres de la bande ne se reconnait comme juif, comme près de 300 000 nouveaux immigrants russes. La législation israélienne prévoit que tout individu pouvant se prévaloir de racines juives au niveau des deux générations précédentes peut demander la citoyenneté israélienne. Selon les autorités, de nombreux ressortissants de l'ex-Union soviétique avec des liens douteux au judaïsme ont ainsi pu immigrer en Israël après la chute du régime..
'' Reportage sur LCI'' http://tf1.lci.fr/infos/monde/0,,3539805,00-choc-israel-apres-arrestation-neo-nazis-.html

  • Le soir, Bruxelles, 10 septembre 2007