En 2004, durant son mandat d’entraîneur de l’équipe nationale albanaise, Baric avait déclaré lors d’une interview accordée au quotidien « Jutarniy List Â» que l’homosexualité était anormale et ne devrait pas être pratiquée par les jeunes. Baric avait également déclaré pouvoir reconnaître un homosexuel et savoir qu’aucun joueur de son équipe ne l’était, ajoutant "Je ne veux pas d’homosexuels dans mon équipe."

Pour la première fois de son histoire, l’UEFA (Fédération européenne de football) a sanctionné un officiel pour ses propos homophobes. L’entraîneur national albanais Otto Baric a été condamné la semaine dernière par la commission disciplinaire de l’UEFA à une amende de 3 000 francs suisses pour avoir tenu des propos homophobes.

À l’époque, les collaborateurs de FARE avaient déjà saisi l’UEFA de cette affaire. Cependant, Baric n’avait pas pu être poursuivi, car il n’était déjà plus entraîneur à ce moment-là. Après sa reprise de fonction au poste de sélectionneur en automne dernier, l’UEFA a pu reprendre son enquête.

Selon le porte-parole de l’UEFA William Gaillard, le jugement a force de chose jugée et Baric n’a pas la possibilité de faire appel de cette sanction.