Selon une dépêche AFP du 20 juin 2007, le secrétaire d'Etat du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, a salué mercredi un "changement d'orientation" de la France sous l'impulsion de Nicolas Sarkozy à propos de la reconnaissance par l'Union européenne de son identité chrétienne : "Je vois que même la France est en train de changer d'orientation et de position" sur l'identité chrétienne de l'Europe, a déclaré le cardinal Bertone après avoir évoqué les récentes rencontres du nouveau président français avec ses homologues européens.

Le 10 mai, un autre haut prélat du Vatican, le cardinal français Jean-Louis Tauran, avait déjà salué "la position extraordinairement ouverte" de M. Sarkozy sur la thème des religions. Interrogé par le journal des évêques italiens Avvenire après la victoire de Nicolas Sarkozy à l'élection présidentielle, il avait rappelé que ce dernier, dans son livre "la République, les religions, l'espérance" (publié en 2004), évoquait la possibilité de réformer la loi 1905, pilier de la laïcité française, "rompant ainsi avec un tabou de la politique française".