L'historien Claude Liauzu est décédé le 23 mai dernier.
Historien, enseignant il était un des initiateurs de la pétition des historiens contre la loi du 23 février 2005 concernant le « rôle positif de la présence française outre-mer Â».
Engagé contre les intégrismes, il était aussi très attentif aux dérives des manipulateurs de l'histoire comme les Indigènes de la République. (voir) Il était souvent interpellé violemment par les tenants de ce groupe
Un de ses derniers combats aura été une pétition contre la création, par Nicolas Sarkozy, d'un ministère dont l'intitulé associe « immigration Â» et « identité nationale Â». On pouvait y lire : « Nous ne pouvons accepter qu'une campagne présidentielle se joue sur de prétendues oppositions entre immigration et identité nationale , écrivent ses auteurs. (...) Plus que toute autre, la société française s'est construite à travers les immigrations, comme un creuset intégrant la pluralité, s'enrichissant d'elle. (...) Chaque fois qu'on a prétendu poser les problèmes sociaux en fonction de l'obsession de la pureté des origines, cela a abouti à de graves crises, à un recul de la démocratie.
Sa parole manquera beaucoup, dans la France d'après.