Refus de la mixité, créationnisme, signes religieux, prescrits alimentaires, contestation des contenus mêmes de certains cours (biologie, éducation sexuelle, éducation physique, littérature, etc.) : sous la pression des fondamentalistes de tous bords, de plus en plus de revendications religieuses ou présentées comme telles s'introduisent dans l'espace scolaire belge.

C'est pourquoi, à l'initiative de la philosophe Nadia Geerts et du président de l'Institut d'Humanisme Musulman, Chemsi Cheref-Khan, trente citoyen/nes de tous bords ont décidé de réagir, de se coaliser et d'adresser une pétition à toutes celles et tous ceux qui veulent dire stop à ces dérives, et par-delà, aux autorités publiques :

Pour la lire http://ecoleetreligion.canalblog.com/

Le blog de Nadia Geerts http://nadiageerts.over-blog.com