C'est l'une des promesses lancées lors de son dernier meeting à Montpellier aujourd'hui : "il nous reste deux jours pour en finir avec l'héritage de mai 68 ! ".