Justice

Il a dit, à propos du harcèlement judiciaire dont les chirurgiens seraient « victimes » : « sait-on que la justice française prononce une condamnation dans un cas sur deux dont elle est saisie, contre une fois sur cinq aux Etats-Unis ? J'aimerais que la justice française fasse preuve du même zèle quand il s'agit de sanctionner des délinquants, surtout lorsqu'ils sont multirécidivistes ! » (deuxième congrès francophone de la Chirurgie, 2 octobre 2006)

Il propose : des peines planchers pour être sûr que les juges ne puisse plus apprécier au cas par cas et d'accélérer les procédures (pour être sûr qu'ils ne réfléchissent pas trop).

On a pensé : c'était pas la peine de se moquer de Ségolène Royale et de sa blague sur la justice chinoise si rapide....

Mineurs en danger

Il a dit : «Il faut réfléchir à la question des mineurs, qui n'ont plus rien à voir avec ceux d'il y a quarante ans. Il y a des mineurs qui, à 14 ou 15 ans, ont déjà violé, braqué, brûlé et qui sont forts comme des hommes» (L'Express, 17 novembre 2005)

Il propose : « Je propose qu'un mineur multirécidiviste âgé de 16 à 18 ans, soit considéré comme majeur. » (Le Parisien, le 20 octobre 2006)

On a pensé : c'est pas parce que des mineurs font trois tête de plus que lui qu'il doit faire un complexe d'infériorité et les envoyer en prison pour apprendre la grande délinquance et l'intégrisme.

Prisons surpeuplées

En 2001, il avait dit : «Les critiques du système américain dénonçant la surpopulation carcérale, je n'ai jamais compris cet argument car après tout, mieux vaut voir les délinquants en prison que dans la rue !» (Libre, 2001).

En 2005, il a ajouté : «Il faut supprimer la possibilité d'accorder à un condamné une suspension de peine pour raison médicale» (Discours d'installation d'une délégation aux victimes, 11 octobre 2005)

Contexte : la France est déjà pointée du doigt pour l'état lamentable de ses prisons, parmi les plus surpeuplées d'Europe.

Heureusement, il a promis : « La démocratie irréprochable c'est celle qui punit durement le crime et qui traite dignement les condamnés. Je veux que nos prisons soient rénovées, trop d'entre elles ne sont pas digne de la France.»

''Suggestion" : Plus simple, on pourrait peut-être inverser le système : mettre tout le monde en prison dès la naissance et ne faire sortir que ceux qui ne présente aucun risque d'agitation inquiétante. Et pas de dérogation sous prétexte de vouloir se présenter à l'élection présidentielle !