Agent d’assurance, ancien secrétaire d’Etat à l’Assurance maladie, il est nommé ministre de la Santé et des Solidarités en juin 2005, où il a notamment mis en place l’extension de l’interdiction de fumer dans les lieux publics. Il a rejoint l’équipe de campagne de Sarkozy comme porte-parole aux côtés de Rachida Dati, sans pour autant démissionner de son poste de ministre. A ceux qui l’accusent de cumuler deux fonctions très prenantes, il rétorque : « Je ne suis pas aux 35 heures et je n'ai pas l'intention de m'y mettre ».