Après avoir longuement hésité entre Le Pen et Bové, Dieudonné votera donc Bové au premier tour... Sans doute encouragé par la proximité du candidat altermondialiste avec les réseaux victimaires et pro-islamistes des Indigènes de la République. Même s'il n'est pas tendre pour le candidat, qu'il trouve trop frileux... Parce qu'il lui a fait remarquer qu'il n'était pas d'accord sur tout. "Mais qui es-tu José Bové pour refuser ma signature ? Pour refuser la signature d'un nègre ?" (écouter plus bas)

Au second tour, par contre, en cas de duel Sarkozy-Le Pen, il n'a aucun scrupule à voter pour le candidat du Front national. Voilà ce qu'il écrit dans un droit de réponse envoyé au Parisien, qui se demandait si le côté raciste des sympathisants du FN ne l'avait pas refroidi. Réponse : pas du tout.

Dieudonné (contacté par Le Parisien):
''Je n’ai jamais considéré, ni déclaré, que les électeurs du Front National qui visitaient la fête des BBR étaient des racistes. Je les remercie d’ailleurs encore chaleureusement de l’accueil qu’ils m’ont réservé.
En ce qui concerne mes intentions de vote, je confirme qu’au premier tour, je soutiendrai la gauche altermondialiste et antilibérale mais je n’exclue pas au second tour, dans un hypothétique SARKOZY - LE PEN, de participer à la grande réconciliation nationale. Je tiens également à préciser toutefois que l’appel de José Bové à voter Ségolène au second tour m’a choqué. Pour ma part, je voterais tout sauf PS et UMP".
Quand à Bayrou, je n’aborderais même pas le sujet tellement il est insignifiant à mes yeux".