elara Darabi, 20 ans, risque une exécution imminente pour un meurtre commis lorsqu'elle avait 17 ans. Selon nos informations, elle a été condamnée à mort une seconde fois après avoir été rejugée et, en janvier 2007, elle a tenté de se suicider en prison.

Dans un premier temps, Delara Darabi a été condamnée à la peine capitale par la 10e chambre du tribunal ordinaire de Rasht, une ville située dans le nord de l'Iran. Par la suite, la Cour suprême a ordonné un nouveau procès, estimant que cette affaire présentait des « insuffisances Â».

À l'issue de deux audiences, en janvier et juin 2006, Delara Darabi a de nouveau été condamnée à mort, cette fois par la 107e chambre du tribunal ordinaire de Rasht. La Cour suprême a, semble-t-il, confirmé la sentence en février 2007, ce qui signifie que la jeune fille peut être exécutée à tout moment. Selon certaines informations, Delara Darabi et Amir Hossein, un garçon de 19 ans, sont entrés par effraction chez une parente âgée de la jeune fille afin de la cambrioler. Amir Hossein l'aurait tuée au cours du vol. Delara Darabi a tout d'abord avoué avoir commis ce meurtre, avant de se rétracter.

Elle affirme qu'Amir Hossein lui a demandé de s'en accuser afin qu'il puisse échapper à la peine capitale car il pensait que Delara Darabi, étant mineure, ne pourrait pas être condamnée à mort.

Source : Amnesty International