Les ouvriers ont décidémment intérêt à se renseigner avant de se laisser séduire par le vote FN. Lors de l'émission Le grand rendez-vous Europe 1-TV5-Monde-Le Parisien-Aujourd'hui en France du 8 avril, Jean-Marie Le Pen a qualifié dimanche le syndicalisme français de "débile et irresponsable", alors qu'il le souhaiterait "fort" et "responsable".

Estimant qu'il représente "moins de 5% des travailleurs français", Le Pen a promis de revenir sur la représentativité actuelle des partenaires sociaux s'il était élu : "pour rendre la liberté au syndicalisme", a-til-ajouté.