BRUXELLES, 7 avr 2007 (AFP) - Environ 200 Belges ont répondu samedi à l'appel des associations de défense des droits des homosexuels et manifesté au pied de la cathédrale de Namur pour protester contre les propos du très conservateur évêque de la ville, Mgr André-Mutien Léonard.

Dans un entretien à l'hebdomadaire belge Télémoustique, Mgr Léonard a déclaré que "les homosexuels avaient rencontré un blocage dans leur développement psychologique normal" et que l'homosexualité était donc une "anormalité". Puis il a ajouté : "La promotion de l'homosexualité au travers des gay prides signe le retour à l'Antiquité gréco-romaine. Glorifier l'homosexualité, c'est une récession de vingt siècles".

Des porpos d'autant plus graves que l'évêque est considéré comme un possible successeur du cardinal Godefried Danneels à la tête de l'église catholique de Belgique.