Le 20 mars 2007 à 20 heures à la Mutualité
24, rue St Victor, 75005 PARIS.

Organisé par Le Collectif Urgence Darfour, SOS Darfur

Avec la participation des candidats à la présidentielle : Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, François Bayrou... et de nombreuses personnalités dont Bernard Kouchner et Bernard-Henry Levy, de retour du Darfour.

Parce qu'en silence, depuis 2003, au Darfour (région ouest du Soudan) plus de 400 000 personnes ont été massacrées par les milices Janjaweed alliées au gouvernement du Soudan.

Parce que chaque minute compte.

Parce qu'il n'est pas plus juste qu'un enfant souffre et meure aujourd'hui au Darfour qu'hier au Rwanda, en Bosnie, au Cambodge ou dans les camps de la mort.

Parce qu'un jour, on écrira l'histoire des enfants et vieillards errant sans main sous le feu du Darfour, tués par l'indifférence des gouvernements et des peuples,

Parce que se taire, c'est être complice de non-assistance à personnes massacrées,

Parce que la France pourrait intervenir.

Sauver les populations du Darfour doit être un des engagements prioritaires du futur Président de la République.