Lors de l'émission d'Arte "Forum des Européens" du 11 novembre 2006, Robert Badinter avait déclaré au sujet de Robert Faurisson "le dernier procès que j'aurai plaidé dans ma vie avant de devenir ministre, c'est l'affaire, c'est le procès contre Faurisson. J'ai fait condamner Faurisson pour être un faussaire de l'histoire".

Suite à cela, Robert Faurisson a porté plainte. Lors du jugement du 8 juillet 1981, Faurisson avait été condamné au civil, juridiction compétente en la matière à l'époque, à 1 franc de dommages et intérêts pour avoir notamment déclaré qu'"Hitler n'a jamais ordonné ni admis que quiconque fut tué en raison de sa race ou de sa religion". Pour Faurisson cette condamnation ne le designait en rien comme "faussaire de l'histoire" mais le condamnait "exclusivement pour des considérations morales".

Plusieurs chercheurs témoigneront en faveur de Robert Badinter : Annette Wieviorka, Valérie Igounet ou Nadine Fresco.