L'UMP avait bien ri lorsque Ségolène Royal s'était trompé... Selon l'AFP, "L'UMP et des proches de M. Sarkozy l'avaient vivement critiquée, la jugeant incompétente". Un mois plus tard, Nicolas Sarkozy n'en n'a même pas profité pour réviser ses fiches et a trébuché de la même manière au micro de RMC/BFM TV.

A la question "combien la France possède-t-elle de sous-marins nucléaires d'attaque ?", le candidat UMP à la présidentielle a répondu : "quatre".

"Non, c'est cinq", lui a rétorqué le journaliste.

Comme, la première fois, les journalistes se sont d'ailleurs également trompé. Selon le ministère de la Défense, la France dispose en réalité de six sous-marins nucléaires d'attaque (SNA). Elle possède également quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE), porteurs de missiles nucléaires.

"Honnêtement, la question est un peu spécieuse", a commenté le candidat UMP. Il n'a pas tort mais alors pourquoi avoir tant ri lorsqu'on l'a posée à Ségolène Royale ? Et va-t-on entendre autant de commentaires "spécieux" sur l'incapacité à gouverner de Nicolas Sarkozy pour avoir trébuché sur une question aussi pointue... alors que contrairement à sa rivale, il savait qu'il aurait dû réviser ?