PARIS (AP) - La candidate du Parti communiste Marie-George Buffet juge que "la création du Conseil français du culte musulman (CFCM) est un dérapage, à l'exact opposé de ce qu'il faudrait faire".

"Je suis pour que toutes les pensées philosophiques, toutes les religions puissent exister et s'épanouir sans que la République soit sous la tutelle d'aucune", estime-t-elle dans le quotidien "La Croix" à paraître jeudi.

"La création du Conseil français du culte musulman (CFCM) est un dérapage, à l'exact opposé de ce qu'il faudrait faire", estime la candidate du PCF. "Que les musulmans s'organisent, c'est bien mais c'est leur affaire. Cela ne peut pas être la représentation officielle, organisée par l'Etat, d'une partie de la population".

Il faut arrêter de "stigmatiser l'Islam", ajoute Marie-George Buffet. "On ne parle de cette religion que pour la montrer du doigt, à travers l'islamisme, mais ce n'est tout de même pas la seule religion à avoir ses intégristes". Selon elle, "l'Islam n'a pas encore trouvé sa place sur notre territoire". Et, "toucher à la loi sur la laïcité" n'est pas "la solution".

"Il faut une pratique de la laïcité dans tout ce qui relève de l'espace public: l'école, l'hôpital, les services publics, mais aussi partout dans les entreprises où il y a contact avec le public", conclut Marie-George Buffet qui rappelle qu'elle n'a "pas voté la loi sur les signes religieux à l'école". AP