Naissance d'un bureau international laïque, premier pas vers une internationale laïque
Communiqué de l'Union des Familles Laïques

L'Union des Familles Laïques se félicite du succès des journées internationales laïques qu'elle a organisées, avec l'association Algérie Ensemble, ce week-end, à Montreuil. Elles se tenaient dans un contexte particulier. La montée des intégrismes religieux dans de nombreux endroits du monde inquiète les démocrates, les laïques et les féministes de ces régions.

Le procès d'un autre siècle, intenté contre Charlie Hebdo par les islamistes, a montré une volonté caricaturale de ces organisations de ne pas accepter, en France, la liberté d'expression, la liberté de conscience et le droit à la libre critique de tous les dogmes, y compris sous forme artistique et humoristique. En France, ils s'attaquent à la liberté de la presse, et ont entrepris un bras de fer, depuis plusieurs années, contre les principes émancipateurs laïques de la société française.

Dans d'autres endroits, quand le rapport de forces leur permet, ils menacent, emprisonnent, et parfois assassinent quiconque résiste à leur vision totalitaire du monde.

Dans le même temps, au Portugal, les citoyens ont choisi, à plus de 60 %, malgré la pression très forte de l'Eglise catholique et des forces conservatrices, la légalisation de l'avortement, et le gouvernement devra légiférer en ce sens ces prochaines semaines. Mais l'intégrisme catholique continue, notamment en Pologne, à attaquer les droits des femmes et à vouloir imposer sa vision à l'ensemble de la société.

La présence à ces journées de personnalités comme Jean-Pierre Brard, Marc Dolez, Anne-Marie Lizin, présidente du Sénat belge, Christiane Taubira, Mohamed Sifaoui, Caroline Fourest, Mohamed Abdi, de Ni Putes Ni Soumises, Philippe Val, Jean-François Kahn et bien d'autres, ont montré l'intérêt grandissant qui existe aujourd'hui en France pour défendre les principes laïques, face à la montée des intégrismes religieux.

Les témoignages d'hommes et de femmes issus d'Algérie, d'Iran, du Maroc, d'Inde, de Pologne, de Grande-Bretagne, d'Argentine, du Danemark et de bien d'autres pays, ont montré l'intérêt de mieux lier les combats que doivent mener, partout dans le monde, les laïques pour défendre Lumières contre l'obscurantisme.

Le fait que l'intégrisme islamique soit aujourd'hui le plus dangereux et le plus agressif, ne doit pas faire oublier pour autant la nocivité du catholicisme politique dans toute l'Europe, en Afrique et en Amérique du sud, ni la réalité du " national-hindouisme " en Inde, ni celle des évangélistes protestants, très présents autour du président des Etats-Unis, ni celle de l'intégrisme juif et d'autres menaces contre les libertés.

Pour y répondre, il a été décidé de créer un bureau international laïque, structure souple permettant, dans les quatre-vingts pays au monde où des contacts sont pris, de mieux s'informer, de mieux s'organiser, de mieux se défendre, de mieux contre-attaquer, face aux attaques incessantes de tous les intégrismes.

L'Union des Familles Laïques, sans intention hégémonique, ni sectarisme, mettra toutes ses forces dans la construction de cet outil indispensable, et appelle toutes les organisations se réclamant des principes laïques et féministes à contribuer à la réussite de ce projet, premier pas vers la construction d'une internationale laïque qu'appelait de ses voeux Marc Dolez, lors de la conclusion de son intervention, lors de ces journées.

L'Union Des FAmilles Laïques www.ufal.org