A ne pas rater sur les ondes de France culture, dans le cadre de l'émission Surpris par la nuit, un documentaire produit par Anne-Sophie Vergne , intitulé " Le Torchon brûle" et qui porte sur les différentes trajectoires féministes d'hier et d'aujourd'hui. Il sera diffusé entre 22h15 et 23h30, le mardi 30 et le mercredi 31 janvier.

mardi 30 janvier 2007

Le torchon brûle (1/2)

Par Anne Sophie Vergne Réalisation: Gaël Gillon

1) Le Torchon brûle : Récits du Mouvement de Libération des Femmes

De 1971 à 1973, paraît « Le Torchon Brûle Â» n° 1 : un cahier d'une vingtaine de pages de grand format. Le Mouvement de Libération des Femmes se donnait son journal. L'éditorial en donnait le ton : « C'est le développement des luttes anti-impérialistes, celle des peuples de couleur contre la mainmise de l'homme blanc occidental, qui nous permet de poser le problème de notre oppression au niveau idéologique Â». Témoignages, révoltes, slogans, chansons, analyses, rien n'y manque... « Le journal n'est pas écrit par une équipe de rédaction, il a été écrit par toutes celles qui avaient envie d'écrire et qui le pouvaient. Â» Quatre femmes qui ont contribué de plus ou moins près au « Torchon brûle Â» nous raconte l'histoire de ce journal et à travers lui l'histoire (oubliée) d'une lutte qui a changé profondément la société française.

Avec : Liliane Kandel, Catherine Deudon, Nadia Ringart, Marie-Jo Bonnet.

mercredi 31 janvier 2007

le torchon brûle (2/2)

Par Anne-Sophie Vergne Réalisation:Gaël Gillon

2) Le Torchon brûle-t-il encore ? Voix féministes d'aujourd'hui

L'ambition de cette émission n'est pas de faire un état des lieux des mouvements féministes présents sur la scène sociale en ce début de XXIème siècle. Il s'agit de découvrir quatre féministes d'aujourd'hui, engagées, chacune à sa manière. Thérèse Clerc, à 80 ans, militante de toujours, dirige avec énergie la Maison des Femmes de Montreuil et transmet la radicalité de la pensée féministe. Les autres femmes que nous avons rencontrées appartiennent à la génération de celles, nées dans les années 70, qui ont bénéficié de toutes les victoires du MLF. Sans pour autant que l'école ou la société leur transmettent l'histoire de cette révolution. Marie-Anne Juricic et l'essayiste Caroline Fourest nous racontent comment le féminisme est un outil pour débusquer le totalitarisme caché dans les discours des intégrismes religieux. Virginie Despentes, de façon originale, décrypte avec humour et finesse les impasses sociales où les femmes (à commencer par elle-même) sont acculées.

Avec : Thérèse Clerc, Marie-Anne-Juricic, Caroline Fourest et Virginie Despentes.