A partir du mois de février, les femmes enceintes de plus de 7 mois pourront être bloquées à la frontière de Hong Kong. Selon les autorités de nombreuses femmes chinoises cherchent à accoucher dans l'enclave pour bénéficier des soins mais surtout pour échapper à la politique "1 enfant par femme" de Pékin. Cette pratique aurait coûté 41 million de dollars aux hôpitaux de HK depuis 5 ans. Près de 20 000 femmes chinoises accouchent cahque année à HK. Cette loi ne concernera que les femmes chinoises.