Le premier pas du désormais candidat officiel de l'UMP, Nicolas Sarkozy, a été de visiter le Mont-Saint-Michel. Il faut dire que plusieurs observateurs avaient noté son peu d'affection pour la France ("arrogante) , ses territoires, ses campagnes, ses monuments, ses coutumes (la démocratie, la séparation des pouvoirs...).

Il a notamment déclaré "Le premier endroit où je voulais aller après avoir été investi, c'était ici parce que c'est très symbolique (...) C'est très symbolique de ce que l'homme a fait de mieux, c'est symbolique aussi des oeuvres de l'homme, c'est symbolique de ce qu'on peut faire pour arranger les choses, c'est symbolique de la rencontre entre une république laïque et en même temps une spiritualité qui a compté dans l'Histoire de France".

Suivant l'exemple de son mentor, G W Bush il a même fait un lapsus confondant François Mitterrand et Valéry Giscard d'estaing l "Il y a quelques années, François Mitterrand, dans une réplique superbe, avait dit: 'Vous n'avez pas le monopole du coeur'. "Moi, je laisserai le monopole du sectarisme à tous ceux qui veulent être sectaires. Moi, je ne veux pas l'être".