"L'UE condamne les crimes commis par Saddam et aussi la peine de mort", a déclaré la porte-parole du Haut représentant de l'UE pour la politique extérieure Javier Solana.

"Le fait que la peine de mort contre Saddam Hussein ait été exécutée est regrettable", a déclaré le ministre des Affaires étrangères suédois Carl Bildt.
"Je comprends que les Irakiens touchés (par la dictature de Saddam) approuvent (cette exécution). Cependant, le gouvernement allemand a toujours affirmé que, si les crimes de Saddam Hussein ne font aucun doute, nous sommes contre la peine de mort, où que ce soit", a estimé le ministre allemand délégué aux Affaires étrangères Gernot Erler.