Les initiatives se multiplient du côté des laïques. Pour tenter de les relayer, nous avons mis en place une nouvelle rubrique « la laïcité à l'épreuve Â» sur le site de ProChoix

Communiqué. - Naissance d'une coordination laïque et féministe

Depuis la décision du Président de la République de légiférer contre les signes religieux, des groupes et des dignitaires islamistes de tous pays multiplient menaces et intimidations contre notre pays. Ces actes sont relayés, en France, par des manifestations de jeunes filles voilées, solidement encadrées par un service d'ordre intégriste masculin, qui relaient un message hostile à la laïcité, à l'égalité hommes-femmes et au droit des femmes à leur émancipation. Les associations ci-dessous mentionnées, toutes favorables à un sursaut républicain face aux intégrismes en général, et à l'islamisme en particulier, se sont regroupées en une Coordination Laïque et Féministe (CLF).

Dans un premier temps, elles affirment leur soutien à une loi contre les signes religieux à l'école tout en demeurant attentives aux initiatives annoncées par le Président de la République concernant les services publics et les entreprises notamment.

Dans l'école publique, elles estiment que l'interdiction de tous signes religieux VISIBLES facilitera l'application de la loi. Elles soulignent la nécessité, au nom de la protection de l'enfance et pour éviter l'enfermement communautaire, d'une interdiction s'étendant, dans les écoles privées, aux signes religieux directement sexistes. Elles demandent aux pouvoirs publics et aux parlementaires de ne pas faiblir devant les diverses menaces graves dont la France a fait l'objet depuis l'annonce de cette loi.

Elles annoncent une réunion publique commune le 5 février à Paris.

Elles soutiennent avec force et vigueur tous les programmes d'action des signataires comme la série d'actions de NI PUTES NI SOUMISES concernant le premier anniversaire de la marche de l'égalité ou les réunions publiques de FEMMES SOLIDAIRES et de l'UFAL en province .

Elles appelleront à une participation massive aux manifestations de la « journée des femmes Â» du 6 mars, à Paris comme dans toutes les villes de province, afin de marquer l'attachement de la France au principe républicain de l'égalité des sexes, pierre angulaire de la République du 21e siècle ,et du droit des femmes à leur émancipation systématiquement contesté par les intégrismes religieux.

In fine, elles appellent toutes les organisations attachées à la laïcité et au droit des femmes à rejoindre la CLF!

Premiers signataires:

Appel de La Martinière (69) pour une loi contre les signes religieux à l'école, Appel de l'Ouest francilien pour une loi contre les signes religieux à l'école, Association féministe MAPP, Atlanta-Sidney-Athènes+, Cercle d'Etudes de Reformes Féministes (CERF), Comité Ornais de défense de la Laïcité (CODL), Comité Vendômois de Défense de la Laïcité (CVDL), Féministes du 3ème millénaire, Ligue du droit des femmes, Ligue du droit international des femmes, Mouvement des Maghrébins laïques de France, Mouvement des musulmans laïques de France, Regards de femmes, Tous contre le voile, Union des FAmilles Laïques (UFAL), Vive La République (VLR), Mouvement Néo-Moderne (MNM), l'Association Faire Le Jour, Rassemblement républicain...