Selon un communiqué de "SOS Racisme", l'animateur de France 2, Pascal Sevran a accepté le principe de se rendre en Afrique pour participer à un reportage autour des "réalités actuelles" du continent. L'association est à l'origine de cette démarche.

Suite à la polémique déclenchée il y a une dizaine de jours par les propos de Pascal Sevran sur la sexualité des noirs, "SOS Racisme" avait rencontré la semaine dernière Patrick de Carolis, le président de France Télévisions et son bras droit, Patrice Duhamel. L'association a ensuite rencontré Pascal Sevran pour lui proposer cette idée de reportage qui constitue, selon le président de "SOS Racisme", Dominique Sopo, "une sortie par le haut de cette polémique". Il s'agit aussi de parler de l'Afrique d'une manière "plus constructive, plus objective, plus pédagogique" que ne le fait Sevran dans son livre "Le privilège des jonquilles", en partie à l'origine du tollé. Et c'est une manière de susciter une "solidarité" avec ce continent recouvrant une réalité multiple et complexe, nous a-t-on précisé mardi à "SOS Racisme".

Prochaine étape : une rencontre début janvier avec l'Association de la presse panafricaine (APPA), "afin de discuter des modalités et de l'axe de ce voyage", précise le communiqué. Le projet est donc encore très flou en ce qui concerne la production, la réalisation, ou la case dans laquelle France 2 pourrait l'accueillir.

Rappelons que deux associations (le Cran et le Collectifdom) ainsi que le Niger ont décidé de porter plainte contre Sevran, et qu'après lui avoir adressé "un sévère avertissement", la direction de France Télévisions a évoqué la possibilité d'introduire une "clause d'éthique" dans les contrats de ses animateurs.

Source : La libre Belgique