Var Matin (2/12) : le journaliste interpelle Pascal Sevran sur la phrase tirée de son dernier livre (sorti début 2006), Le privilège des jonquilles : «La bite des Noirs est responsable de la famine en Afrique». Réponse : «Et alors ? C'est la vérité ! L'Afrique crève de tous les enfants qui y naissent sans que leurs parents aient les moyens de les nourrir. Je ne suis pas le seul à le dire. Il faudrait stériliser la moitié de la planète !»

France Soir (6/12) titre "Heil Sevran"

Réaction de Pascal Sevran sur Europe 1 (6/12) : «Je n'ai pas de comptes à rendre, ni à vous ni à personne. Je dis ce que je veux et j'écris ce que je veux ! Me considérer comme un néo-nazi est une belle connerie»