A partir des années 80, dans les trois pays du Maghreb, l'Islam politique a été l'une des alternatives proposées par des mouvements porteurs d'un projet de société inégalitaire envers les femmes. Comment les féministes se sont-elles positionnées face à l'islamisme? Quels discours et quelles stratégies ont-elles développés ?

Avec la participation de :

Sophie Bessis (journaliste et historienne) Akila Aissat (sociologue et militante féministe) Maria Ezzaouini (ADFM, Association Démocratique des femmes du Maroc)

Moufida Belguith (avocate, membre de l'association tunisienne des femmes démocrates)

Sanhadja Akhrouf (Pluri-elles Algérie)

Cette rencontre est organisée avec le soutien du CNDF (collectif national pour les droits des femmes)

Dans la limite des places disponibles.

RDV le samedi 11 novembre à 14h00 21, ter rue voltaire 75011 Paris Métro : rue des boulets / Alexandre Dumas / Nation