La Laïcité est une valeur universelle et millénaire, rempart contre l'inquisition et les intégrismes religieux de tout acabit. Faute de sa prise en charge, de sa non reconnaissance institutionnelle et politique, voir de son ambiguïté (souvent assimilée à la négation de toute pratique religieuse) émanant de sa non vulgarisation et suscitant crainte et rejet notamment dans les sociétés autre qu'occidentales; on assiste depuis la deuxième moitié du siècle dernier à l'apparition d'une menace (retour de la ferveur religieuse et du fanatisme) qui rétrécie de plus en plus son champ d'influence et partant, celui des libertés individuelles et collectives chèrement acquises là où elles le sont. Ce retour à une pratique archaïque de la religion - au détriment de la liberté dans toutes ses expressions et des acquis de la lutte et des sacrifices de plusieurs générations de militants de la démocratie et du modèle républicain et laïque dans tous les pays du monde - est d'autant plus dangereux que son action s'est appropriée tous les moyens de la technologie moderne pour tisser une (des) mouvement (s) très organisé (s), efficacement sur financé (s) et dont la nature (nouvel attribut) est supranationale, ce qui rend désuet les méthodes classiques (nationales) de lutte et de prévention (souvent menées séparément dans les mêmes pays d'Europe et au USA) contre ces fléaux générateurs de conflits, de terreur et de violence.

L'islamisme (islam politique) à travers sa nébuleuse terroriste en est la menace principale (mais pas la seule. Ironie de l'Histoire diront certains, ce phénomène agit même hors de ce qu'on appelle communément "terre de l'islam" (pays dit musulmans). Ainsi, les fondements même de la république française sont aujourd'hui bousculés et la classe politique, loin d'être unanime, se retrouve divisées et souvent perdue dans les labyrinthes cul-de-sac des définitions et de la terminologie démagogique, faute d'une prise de position ferme et claire en faveur des principes de la laïcité et de la république. Cet état de fait est reproduit dans d'autres pays, sous d'autres formes (GB, USA, Danemark, Algérie, Turquie, ...), ce qui dénote d'un accommodage inouïe du « mouvement des barbus » d'avec les différentes lois de chaque pays. L'objectif étant le même : éradiquer par le jeu institutionnel, par démocratisme et par l'inquisition et la violence toute forme de différence (confessionnelle, vestimentaire, alimentaire, comportementale, d'opinion...) et l'instauration de leur modèle politique moyenâgeux (théocratique) sur toute la planète. Telle est la mission que les islamistes, et à travers eux tous les extrémistes de toutes les religions, se croient être divinement investie !

Les raisons de ce retournement de situation sont multiples et ce n'est guère l'à-propos de ce message qui se veut solidaire et amical. Il s'agit en fait d'une proposition :

Pour un premier temps, jeter les ponts entre les deux rives de la méditerranée et au-delà, pour une coopération contre la montée de toute forme d'intégrisme religieux et ce, à travers des relations bilatérales entre les organisations laïques, des droits de l'hommes, de femmes, ...etc. qui agissent en Afrique du nord (avec l'idée d'élargissement progressif aux autres pays "musulmans") d'une part, en Europe, en France principalement et dans le monde. Une coopération qui se construira sur la base d'échanges multiples (conférences, colloques, autres activités...) et donc d'un programme d'action qui débouchera à long terme sur les assises (1er Congrès) d'une organisation (ONG) mondiale interculturelle et interconfessionnelle pour la Laïcité dans le monde; dont l'appellation, les statuts, le programme et le texte fondateur seront du ressors de l'instance suprême de l'organisation, à savoir le Congrès.

Sur cet proposition esquisse qui se veut aussi brève et claire, je souhaite trouver auprès de tout un chacun, écoute et compréhension mais surtout une disposition à relever ce défi pour lutter pour un monde meilleur et un monde meilleur est celui où régnera la Laïcité.

Dans l'attente d'une suite DE LA PART DE TOUS CEUX ET DE TOUTES CELLES QUI ONT ENFIN COMPRIS QUE POUR LUTTER CONTRE DES ORGANISATIONS MONDIALES INTEGRISTES, LA REPONSE DOIT ETRE UNE ORGANISATION LAÏQUE MONDIALE, je vous prie chers amis, d'accepter mes salutations les meilleures.

Halim AKLI (Militant laïque en Algérie)

Pour signer tasertit@yahoo.fr

NB : Cet appel suscite déjà beaucoup d'intérêt au niveau mondial comme l'attestes si bien les nombreuses réponses venues d'horizons diverses (5 continents), aussi bien des personnalités politiques, culturelles et intellectuelles, dont des leaders, que des associations et autres ONG internationales et régionales. Tous et toutes souhaitent prendre part à cette entreprise. Nous attendons l'adhésion du maximum de « Terriens » pour une plus large représentativité et une efficacité avérée. La paix a besoin de vous tous et de vous toutes.