Le gouvernement islamique iranien vient d'ajouter une nouvelle mesure à imposer dans les foyers pour combattre l'influence de la culture occidentale. L'idée est simple, voire bête et méchante : interdire les accès haut débit à Internet.

Tous les fournisseurs d'accès du pays sont désormais obligés de restreindre leurs débits de connexion à 128 Ko/s. Il leur est désormais interdit de fournir des connexions plus rapides, alors que les FAI sont en mesure de prodiguer du 256 Ko/s ou même du 512 Ko/s dans le pays. Les foyers et les cybercafés sont tous concernés.

L'idée est de rendre difficile le téléchargement de musique occidentale, de films et d'émissions de télévision étrangères, qui risquent de mettre sur un second plan la culture islamique des jeunes du pays, selon les autorités. La limite de débit permettra aussi au gouvernement de circonscrire les moyens de l'opposition politique du pays, dont l'activité se fait en grande partie clandestinement sur le Net.

Cette mesure fait suite à une grande opération des autorités iraniennes contre les antennes satellites pirates du pays, qui permettaient à de nombreux foyers de recevoir les télévisions étrangères et occidentales.

Ironie du sort, la communauté internationale avait récemment proposé d'offrir à l'Iran sa meilleure technologie de communication numérique en l'échange de la suspension du programme nucléaire du pays. Une proposition qui reste évidemment sans réponse aujourd'hui.

L'Iran pratique aussi la censure de nombreux sites et blogs, à l'aide de technologies très perfectionnées de filtrage. La censure y est la plus importante du monde après celle de la Chine, une censure qui pouvait être évitée au moyen de techniques antifiltres qui tiraient justement partie des gros débits de connexion...

La principale raison invoquée par l'Iran est son combat contre « l'invasion de la culture occidentale ». Selon le blog d'un opposant iranien, le but est aussi de limiter les moyens de l'opposition politique : « Les autorités nous veulent sous-développés » explique-t-il.

Bruno Cormier

http://www.pcinpact.com/actu/news/32167-Iran-interdit-hautdebit.htm