Dans la journée du mardi 19 septembre 06, à l'heure où les femmes sont majoritaires dans le gymnase Belle image qu'elles occupent avec leurs enfants depuis le 17 août 2006 à Cachan (94), des policiers ont tenté d'interpeller un homme quasiment à la porte du bâtiment. Des mères, des militant-e-s d'associations passant sur les lieux sont intervenus pour tenter de mettre fin à l'interpellation. La riposte d'une violence inouïe a été immédiate : gaz lacrymogène et matraques. Plusieurs femmes ont été blessées et conduites à l'hôpital dont des femmes enceintes.

Notre amie Safi Baa, déléguée générale des femmes a reçu un coup violent à la tête et a été hospitalisée dans un hôpital parisien avec d'autres femmes. Elles n'en sont ressorties que tard dans la soirée. Safi Baa dénonce « une provocation supplémentaire pour tenter de faire pression sur les femmes vivant dans une situation déjà inhumaine, à l'heure où elles étaient seules dans le gymnase Â».

Une délégation de Femmes solidaires s'est rendue dans le gymnase. Elle a pu constater les violences subies par ces femmes courageuses : visages tuméfiés, brûlures aux yeux du fait des gaz, traumatismes psychologiques. De nombreux enfants étaient présents ce jour là dans le gymnase ; Lundi, un papa ayant été arrêté sur le chemin de l'école de son fils, les mamans avaient refusé de mettre leurs enfants à l'école en signe de protestation. Le manque de logement, le refus de régularisation et la précarité dans laquelle le préfet les maintient sont des violences faites à ces femmes et leurs enfants. Femmes solidaires dénonce ces violences faites aux femmes de Cachan et exige : - l'arrêt des expulsions et la régularisation de tous les sans-papiers - la libération des sans-papiers emprisonné-e-s pour défauts de papiers - une autre politique de logement permettant à tous l'accès à un habitat digne - le respect par la France des conventions internationales (droit d'asile, droit de la femme, droit de l'enfant, droits des migrants).

Nous vous appelons à envoyer vos messages de soutien et d'amitié aux femmes des 1000 de Cachan sur le mail : femmes.solidaires@wanadoo.fr

Vos témoignages de soutien leur sont indispensables dans leur résistance. Rassemblement de solidarité et d'information sur la situation des résidents DIMANCHE 24 SEPTEMBRE 06 DE 15 H à 18 H Devant le Gymnase Belle image, rue des 2 frères à Cachan